Contenu

Master PCVS

Université de Toulouse Intranet UPS

29 nov.

Vous êtes ici : Accueil > M2 PV

Master 2 Physique et Mécanique du Vivant (PMV)

Stages en laboratoire 2022

Ils auront lieu de la mi-janvier à la fin juin et devront durer au minimum 5 mois. La soutanance aura lieu fin juin 2022.

Objectifs scientifiques et professionnels du parcours

Le but de ce parcours commun aux mention "Physique Fondamentale et Applications" et "Mécanique" est, en cohérence avec les M1 PMV de ces deux départements, de consolider la formation en Physique, en Mécanique et en "Matière molle", tout en continuant à approfondir l'implication de ces disciplines dans la description du fonctionnement de la matière vivante, ainsi que dans les outils expérimentaux permettant de l'étudier.

Notre objectif est qu'à la sortie de ce Master, les étudiantes et étudiants soient aptes à s'attaquer aux grandes problématiques de demain concernant la Physico-chimie du Vivant. Comme le M1, cette formation s'appuiera sur les compétences des différents laboratoires toulousains développant une activité de recherche aux interfaces entre Physique ou Mécanique d'un côté, et Biologie de l'autre (voir ci-dessous). Ce Master 2 alimentera plusieurs écoles doctorales nationales et toulousaines, en particulier "Science de la matière" et "Biologie-Santé-Biotechnologies".  L'objectif de cette formation ne saurait être confondu avec celui d'autres formations toulousaines thématiquement proches : notre ambition est de proposer une formation "fondamentale", en ce sens qu'elle s'intéresse à la description microscopique de ses objets d'études et de leurs interactions. Elle est donc complémentaire d'autres formations, plus appliquées, déjà existantes sur le campus. Le besoin de chercheurs formés à la culture interdisciplinaire des systèmes complexes ambitionnée par cette formation va croissant, aussi bien dans le monde académique que dans les industries de "bio-nano-technologies". 

Le M2 est structuré autour d’un socle commun mutualisé avec d'autres masters toulousains. Il s’intéresse aux différentes échelles du vivant, en partant de l’échelle moléculaire jusqu’aux comportements collectifs des animaux ou des humains, en passant par l’échelle cellulaire et celle des tissus.

Au premier semestre, il se compose de dix unités d’enseignement obligatoires comptant pour 3 ECTS chacune. Il s’agit d’enseignements pour certains plutôt fondamentaux ou théoriques, d’autres plus appliqués, traitant de problématiques en relation directe avec l’expérience. Les méthodes numériques propres au domaine sont également abordées. Au second semestre, le stage de cinq mois en laboratoire, académique ou industriel, compte pour 30 ECTS. Il vise à mettre en pratique les connaissances et compétences acquises au premier semestre dans un contexte concret. Les laboratoires d’accueil toulousains sont listés ci-dessous, mais cette liste ne se veut pas exhaustive. Le stage s’achève par une soutenance orale.

Conditions d'entrée et inscriptions


Étudiants titulaires du M1 PMV (mentions Physique ou Mécanique) ou d'un Master 1 de Physique, ou de Mécanique, ou de Physique-Chimie.
Merci de prévenir directement le reponsable du M2, Nicolas Destainville, de vos démarches d'inscription.


Semestre 9

  1. Bio-polymères et bio-membranes, biophysique de la molécule unique (3 ECTS)
  2. Phénomènes hors d'équilibre (3ECTS)
  3. Rhéologie des milieux biologiques (3ECTS)
  4. Biofluides (3ECTS)
  5. Modélisation multi-échelle en physique et chimie (3 ECTS)
  6. Comportements collectifs (3ECTS)
  7. Modélisation des comportements collectifs (3 ECTS)
  8. Biologie structurale et imagerie (3ECTS)
  9. Langue Vivante (3 ECTS)
  10. Programmation avancée (3ECTS)

Semestre 10


Stage en laboratoire, en laboratoire académique ou industriel, à Toulouse ou ailleurs (30 ECTS). Ci-dessous une liste non-exhaustive d'équipes d'accueil toulousaines hébergées dans des laboratoires mixtes Université Paul Sabatier - CNRS ou Inserm ou INSA ou INP, et susceptibles d'accueillir des étudiants en stage, puis éventuellement en doctorat :
  1. Équipe Structural Biophysics de l'Institut de Pharmacologie et Biologie Structurale.
  2. Équipe Multiscale Computational Immunology  de l'Institut de Pharmacologie et Biologie Structurale.
  3. Équipe de Physique Statistique des Systèmes Complexes du Laboratoire de Physique Théorique (FerMI).
  4. Équipe GREPHE du laboratoire LAPLACE.
  5. Équipe Collective Animal Behavior du Centre de Recherche sur la Cognition Animale (CBI).
  6. Département MILE du Laboratoire d'Analyse et d'Architecture des Systèmes.
  7. Équipe Nanotech du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets (FeRMI).
  8. Équipe Modélisation Physique et Chimique du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets (FeRMI).
  9. Équipe Nanostructures et Chimie Organométallique du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets (FeRMI).
  10. Équipes du Centre de Biologie Intégrative (CBI), notamment les équipes Bystricky, Gleizes, Erdel, Tournir/Gachet, Gadal, Bouet/Cornet, Crozatier/Haenlin
  11. Équipes du Toulouse Biotechnolgy Institute (TBI).
  12. Groupe Nanosciences du Centre d'Élaboration des Matériaux et d'Études Structurales.
  13. Équipes du Laboratoire Toulouse Neuro Imaging Center (TONIC)
  14. Équipes du Centre de Recherche Cerveau et Cognition.
  15. Équipes du laboratoire Infinity (Purpan) notamment l'équipe Lesourne/Dupré.
  16. Équipes de l'Institut de Mathématiques de Toulouse (IMT).
  17. Équipes de l'Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse.
  18. Équipe CHIPS du laboratoire Pharmadev.
  19. Équipe Mechanisms of chromatin patterning du laboratoire CBI 

Date de mise à jour 6 septembre 2022


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11